Trendy Scroll News

Actualites:

 

Lettre aux paroissiens de
Sainte-Anne, Saint-Job, Notre Dame du Rosaire et Fatima

1er dimanche de l’Avent : La joie de l'attente

En cette période qui précède Noël, l’Eglise se met en marche. C’est un mouvement d’Espérance ! A travers la prière, le partage et le pardon, c’est tout un peuple qui se prépare à rencontrer le Christ et cela d’une manière inédite. Ainsi, elle annonce la venue d’un monde nouveau !  D’abord un monde de paix : « de leurs épées ils forgeront des socs, et de leurs lances des faucilles ! »

Ensuite, un monde sauvé : « le salut est plus près de nous ! » Et enfin, un monde : « où Jésus, le Fils de l’homme sera présent ! ».

Plus que jamais l’Eglise annonce que le règne de Jésus est proche de nous !  Oui !  Le Seigneur va venir réellement dans nos vies !  Aussi, soyons vigilants et entrons dans la prière : « La nuit est bientôt finie, le jour est tout proche ! ».

C’est la raison pour laquelle nous vous convions :
samedi 3 décembre 2022 de 9h à 18h à l’église Notre Dame du Rosaire à
la Journée de prière devant le Saint-Sacrement
(avec possibilité de parler à un prêtre)
et de 17h à 17h30. : prière avec les enfants !
Puissions-nous apaiser ce déluge décrit dans l’Ecriture, dans lequel nous sommes plongés.
 Arrêtons-nous quelques minutes auprès de Celui qui nous donnera sa joie et sa paix.

 

 

Nous vous invitons à écouter l’audio !
Cliquez sur le fichier MP3 pour partager avec nous l’audio qui est déposé
sur le site de l’Alliance à propos de
LA JOIE DE L’EVANGILE, Exhortation apostolique du Pape François.
 
Abbé Christian TRICOT, votre curé

 

 

Evangile du dimanche : commentaires et méditation

Nous avons l’habitude d’affirmer que le temps de l’Avent nous prépare à Noël. Cette conception de l’Avent est juste mais elle est très limitée et réductionniste. Toute notre vie est une attente et une préparation continuelle à accueillir le Seigneur qui est déjà venu par son incarnation le jour de Noël, qui vient chaque jour dans notre vie de différentes manières, et qui reviendra à la fin des temps pour manifester pleinement sa royauté. La venue du Christ parmi nous a totalement transformé notre existence en une histoire d’amour entre Dieu et l’humanité. L’évangile de ce jour nous indique certaines dispositions à adopter pour que toute notre vie devienne réellement une période d’Avent.

Après avoir vécu les différents règnes des rois et empereurs caractérisés par la violence, la domination, les guerres, la recherche des intérêts personnels, à travers de nombreuses images apocalyptiques, les prophètes ont affirmé la fin de ces règnes au profit du jour du Seigneur, d’un monde nouveau dont Dieu serait lui-même l’artisan principal. Celui qui doit inaugurer ce règne nouveau s’appelle le Fils de l’homme, il est l’homme parfait, l’homme réussi à la lumière de laquelle chacun de nous se comprend. C’est Jésus le Fils de l’homme qui vient révéler à l’homme sa vraie vocation.

Le jour du Seigneur doit être attendu avec vigilance car c’est l’opportunité d’entrer dans le monde nouveau. Un chrétien acquiert une bonne maturité humaine et spirituelle dans la mesure où il accueille Dieu dans sa vie. Dieu nous visite le jour de Noël mais également au quotidien dans les eucharisties, dans les sacrements, dans nos familles, dans l’exercice de notre profession, quand nous venons en aide aux pauvres. Quand le Fils de l’homme vient dans notre vie, il le fait discrètement, comme un voleur. La vigilance est ce qu’il nous faut pour bien l’accueillir et pour qu’il ne passe pas inaperçu. C’est en l’accueillant au jour le jour que nous grandissons dans la foi.

Nicole Thumelaire

Nicole Thumelaire

 

 

 Méditation à partir de l'Evangile

Quand aimer signifie attendre !

Seigneur, l’hiver frappe à notre porte
La lumière s’efface, nous entrons dans la nuit.
Donne-nous d’entretenir la flamme de l’unique désir.
Avec ton aide, nous aurons mission de guetteurs qui dès l’aube brûlent le temps dans la prière.
 
Seigneur, la durée se présente à nous sous les traits d’un ennemi.
Nous voulons le combattre avec les armes du rendement de l’efficacité et de la vitesse.
Donne-nous de nous réconcilier avec la fécondité de ces époques.
Il existe une alliance entre l’amour et l’attente, il demeure un lien entre amour et prière.
 
Il faut neuf mois pour donner naissance à l’enfant.
Il faut beaucoup d’années à un homme pour apprendre l’écoute !
Il faut s’être trompé souvent avant de gagner l’expérience !
Il faut le champ d’une vie pour apprendre à aimer !
 
Seigneur, en cette période préparant Noël, comme il nous est difficile de t’attendre.
Ardu, de patienter jusqu’à ce que tu reviennes au milieu de nous !
Donne-nous le courage de la vigilance et accorde-nous de réveiller en nos vies le désir de toi.
Que nous puissions combattre la torpeur : telle l’illusion de croire un monde à bâtir sans toi ! !
 
La charité vivante consiste à attendre quelque chose d’un autre.
Confie-nous ton humilité, alors nous pourrons accepter ton aide dans le creuset de la durée.
Réveille en nos cœurs fatigués, la flamme du désir partagé !
Alors, chaque moment de notre vie, chaque projet envisagé pourra revêtir une lumière d’éternité !
Abbé Christian TRICOT, votre curé
 
Print Friendly, PDF & Email