Prière pour les vocations

Père très aimant,
Depuis notre baptême,
Tu nous appelles par notre nom.
Tu nous demandes de manifester ton amour.
 
Seigneur Jésus,
Tu es la source qui coule en nous,
nous désaltère et nous rend vigueur.
Aujourd’hui encore, nous le croyons,
Tu appelles des jeunes à te donner leur vie entière
Pour le service du Royaume.
Nous te prions pour eux : qu’ils répondent à ton appel.
 
 
Esprit Saint, garde vivant dans nos cœurs le désir de Dieu.
Fais-nous boire à ta source, qu’elle devienne en nous « source d’eau jaillissant en vie éternelle »
(Jn 4, 41)
O Jésus, tu es venu apporter le feu sur la terre
Ton désir est qu’il se répande et embrase l’univers
En chacune de nos communautés chrétiennes, la braise est là, mais souvent endormie ou cachée.
En chacun de nous tu as déposé un appel.  Donne-nous d’y croire et de le laisser grandir.
Suscite parmi nous des hommes et des femmes au cœur brûlant de l’Evangile,
Qui reconnaissent les signes de ta présence et aident ceux que tu appelles à servir dans ton Eglise.
Nous te prions plus spécialement pour les jeunes qui doivent opérer un choix de vie.
Nous te prions pour ceux qui se sentent appelés au sacerdoce, à la vie religieuse et missionnaire.
Nous te prions pour ceux qui se préparent au mariage,
Nous te confions les personnes qui vivent le célibat.
Amen.
 
Prière pour les vocations du Cardinal Danneels
 
Seigneur Jésus,
Maître de la moisson et Pasteur du troupeau,
répands ton Esprit en nos cœurs
afin qu'en tout nous fassions la volonté de ton Père.
 
Fortifie nos familles pour qu'elles témoignent
de la beauté de l'amour vrai et du don de la vie.
 
Suscite des laïcs qui répandront dans la société la bonne odeur
de l'Évangile et prendront leur part
de responsabilité dans l'Église.
 
Parmi les jeunes filles,
choisis-toi des auxiliaires de l'apostolat,
toutes livrées en ce monde,
à la communication de ton amour.
 
Toi, l'Époux fidèle de l'Église, fortifie ceux et celles qui,
dans la vie consacrée, font alliance avec toi pour toujours.
 
Appelle des garçons et des filles à te consacrer toute leur vie,
aide-les de ta grâce.
 
Bénis aussi les communautés, anciennes ou nouvelles,
qui proposent aux jeunes des choix radicaux.
 
Berger de toutes les brebis,
soutiens la fidélité de nos évêques,
de nos prêtres et de nos diacres.
 
Encourage nos séminaristes.
 
Ouvre le cœur de nombreux jeunes
à la beauté exigeante de la vie de prêtre.
 
Multiplie nos diacres au service de ton peuple.
 
Marie, Mère de Jésus, Épouse de l'Esprit Saint, vois la pénurie
spirituelle qui mine notre société.
 
Vois les ouvriers sont trop peu nombreux pour la moisson.
 
Déjà nous rendons grâce pour les merveilles répandues
au cœur de tant de jeunes.
 
Que ton intercession nous aide à obtenir pleinement
du Père ce que, dans la force de l'Esprit,
nous demandons avec foi, par Jésus le Christ, notre Seigneur.
 
Amen
Prière à la Vierge
 
Une simple prière à la Vierge
Mère Bien Aimée, en ce temps de Pâques,
Nous te rendons grâce pour la Confiance que tu as accordée au Père.
Tu as veillé deux nuits, dans l’attente du retour de ton Fils.  
La première, tu l’as accueilli vivant et vainqueur. 
Il est vraiment ressuscité.
Réjouis-toi, comblée de grâce !
Mère très Sainte, en ce temps de Pâques,
Nous te louons pour l’Espérance que tu as témoignée à l’égard du Père.
Pendant quarante jours, tu vas guider les disciples dans la force de ta prière.
Tu étais présente lors de la Pentecôte, nouvelle annonciation qui engendre l’Eglise.
L’Esprit du Ressuscité nous couvre de son ombre.
Tu es bénie entre toutes les femmes.
Mère des croyants, en ce temps de Pâques,
Nous te remercions pour la Charité qui est « étoile » dans ta vie.
A travers les siècles se vivra une nouvelle « visitation ».
Tu es aux côtés des croyants sur leur route missionnaire.
La charité de Jésus est portée aux quatre coins du monde.
Le Seigneur est toujours avec toi !

Mère Bien Aimée, notre modèle, toi qui es figure de l’Eglise,
Accorde-nous, en ce temps de Pâques, de vivre dans la prière.
Accorde-nous la grâce de ton Fils pour que nous sachions accueillir l’Esprit Saint et vivre une nouvelle Pentecôte.
Puissions-nous vivre de l’Amour de Jésus afin d’en faire cadeau à ceux que nous rencontrons dans notre mission de baptisé.
AMEN.
Abbé Christian Tricot, votre curé

« Voyez mes mains et mes pieds, c’est bien moi ! » Luc 24.39

L’Evangile de ce dimanche répond en filigrane à des questions que nous sommes en droit de nous poser en regard du Christ ressuscité. prière
Le texte de Luc nous signale que Jésus porte en lui un mystère de continuité et de discontinuité.
 
Continuité d’abord : le ressuscité vit les stigmates de la passion, et il fait référence à ce qu’il a vécu avec ses disciples, avant sa mort. Prédication, guérisons, multiplication des pains annoncent déjà la victoire de son amour invincible.
 
Discontinuité ensuite : son corps se présente comme le même et aussi totalement différent. Ayant chair et os, mais peut être « reconnu » qu’avec le secours de la grâce de Dieu. Autant Jésus était lié aux contraintes de l’espace et du temps avant sa mort, maintenant ressuscité, il peut manifester sa présence dans le cœur des croyants : « Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin des temps ».
 
Comment vivre « l’expérience du ressuscité, aujourd’hui ? D’abord en contemplant le Christ dont l’amour l’a mené jusqu’à la mort. Dans la même foulée, nous sommes invités à devenir les témoins de cet amour invincible ! Soit communier à la souffrance du monde et l’éclairer par la lumière de la charité du Ressuscité capable de réaliser l’impossible.