Chapitre 4 : Une porte s'ouvre vers le ciel
 
Voici la suite de notre voyage à travers le livre de l’Apocalypse.
  Dans un premier temps, nous avons découvert que cet ouvrage avait pour visée de nous révéler : l’action du Christ ressuscité en nos existences « Jésus ‘vient’ nous rejoindre dans notre aujourd’hui ! »
  Ensuite, nous avons découvert, que la liturgie célébrée sur la terre a, pour seule origine, la liturgie qui se vit au ciel, dans l’Éternité.
  Dans un troisième temps, nous avons constaté, que la prière personnelle, constitue, comme « une porte ouverte, vers le ciel, là où se vit la liturgie éternelle ! »
« Voici que je me tiens à la porte et je frappe ! » dit le Seigneur !
  Dans un quatrième temps, nous allons percevoir maintenant que, tel au temps de Jean, l’idolâtrie (prolongée par la doctrine des Nicolaïtes) constitue un obstacle pour notre vie intérieure.
Arrivés à une cinquième étape, l’apôtre Jean va ouvrir, à notre intention, une « nouvelle porte » vers le ciel. Ainsi la contemplation, la louange et l’étude des textes de l’Ecriture, deviennent les moyens nous permettant de découvrir la présence agissante de Dieu en nos vies.
Comme au temps du prophète Ezéchiel, le peuple juif ne pouvait plus vivre sa liturgie. Pourtant, la prière et l’étude de l’Ecriture constitue aujourd’hui, comme hier, une porte vers la liturgie de l’Eternité, un regard sur le Dieu créateur, qui nous rejoint au cœur de nos tribulations !
 

Fichier Audio Apo 7.2

 

Add comment


Security code
Refresh

Awesome Social Links Sidebar