Fabriques d’église : nouvelle législation et nomination d’administrateurs

Print Friendly, PDF & Email

Fabriques d’église : nouvelle législation et nomination d’administrateurs

 A partir du 1er janvier 2023, les fabriques d’église (les organes qui gèrent les biens matériels liés au culte) s’adaptent à une nouvelle législation.  Les membres actuels des fabriques seront appelés « administrateurs bénévoles ».  Ce moment de transition est aussi celui où l’on nous demande de consulter les communautés sur deux points : le mode de (ré)élection des administrateurs et un appel à candidats potentiels.

Merci de tout cœur de bien vouloir remplir ce formulaire : nous avons vraiment besoin de vos réponses ! 

 Vous pouvez soit renvoyer cette feuille complétée

  • Par mail (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) en remplissant directement le formulaire en ligne.
  • La déposer dans un panier lors du temps de partage au cours d’une messe
  • Ou encore la déposer au secrétariat de l’église du Rosaire un matin de semaine entre 7h30 et 11h30.

Ce document doit nous parvenir

avant le 23/05/2022.

vers le formulaire 

 

Semaine pour les vocations

Print Friendly, PDF & Email

La crise des vocations a suscité une Journée mondiale de prière pour celles-ci. Elle a lieu chaque année le quatrième dimanche de Pâques, appelé le dimanche du Bon pasteur, parce qu’on y lit toujours un passage du chapitre 10 de l’Évangile de saint Jean. La " Journée mondiale de prière pour les vocations " a été instituée par le Pape Paul VI pendant le Concile Vatican II. Cette journée est souvent suivie d’une semaine de prière pour les vocations religieuses et sacerdotales. C’est l’occasion pour tout le Peuple de Dieu de prier avec plus d’intensité et de réfléchir sur le thème de la vocation dans le mystère de l’Église.

Il y a eu la ruée vers l’or… Il y a la ruée pour voir et entendre les idoles du spectacle, il y a la ruée vers les magasins pour découvrir et profiter des soldes…

En ce week-end de prière pour les vocations, il y a urgence que nous, chrétiens fervents ou en recherche, nous nous ruions vers le Seigneur, que nous envahissions nos églises, nos chapelles, nos lieux d’adoration, que nous nous hâtions dès le début des célébrations pour former communauté et écouter les paroles que Dieu nous adresse à tous et à chacun en particulier.

li y a urgence, nous devons prier le Seigneur, le supplier pour qu’il appelle, qu’il appelle sans cesse, qu’il ouvre nos cœurs et particulièrement le cœur de jeunes afin qu’ils aient la témérité, l’audace, le courage et l’immense générosité de répondre à son appel vers le sacerdoce !

Cela ne se fera pas sans nous tous, jeunes et moins jeunes ; par nos prières, et l’infinie bonté de Dieu, recrutons de nouveaux témoins de la Foi en ce Dieu qui nous aime, car nous avons faim et soif !

Il faut que nos prêtres, nos diacres, les moines et les moniales voient fleurir des lendemains, qu’ils perçoivent la promesse d’une relève, d’une aube nouvelle qui se lève, d’une continuation au don de leur vie qu’ils ont fait au Seigneur pour l’annoncer et annoncer son Royaume.

Dieu y pourvoira…si nous le lui demandons tous avec confiance et espérance, dans une réelle ruée de prière pour les vocations !

 

Une prière pour les vocations

Père,

 

Envoie ton Esprit Saint parmi ton Peuple.

Suscite dans le cœur de beaucoup de jeunes les sentiments qui furent ceux du Christ Jésus.

Fortifie leur confiance, élargis leur amour, touche-les du feu de ton Esprit et rapproche-les tellement de Toi qu’ils puissent tout quitter pour suivre Jésus et servir leurs frères et sœurs.

Donne à ton Eglise un nouveau printemps en appelant beaucoup de jeunes à tout laisser pour marcher à ta suite dans une vie qui te sera totalement consacrée.

 

Donne des prêtres à ton Eglise pour travailler avec tes apôtres : ils diront ta Parole, ils distribueront le Pain de vie des douze corbeilles qui furent confiées à ton Eglise après la multiplication des pains.

Que ta Bonne Nouvelle soit entendue, que ta table soit dressée et que ton Amour se répande jusqu’aux extrémités de la terre aujourd’hui, tous les jours et dans les siècles des siècles. Amen !

Cardinal DANNEELS

Cela s'est passé

Print Friendly, PDF & Email

Samedi 23 avril VISITE DE L’ABBAYE DE VILLERS -LA VILLE

A 9h30, deux autocars emmenaient les parents et les enfants de la catéchèse sur le chemin de Villers-la-Ville.

Sur place, nous attendait un guide expérimenté qui nous a ouverts aux mystères de ce lieu fantastique.  D’abord, celui du cloître.  Ce grand carré d’espace vide offrant un trait d’union entre la salle du chapitre et l’hôtellerie, pour ensuite réaliser un lien entre les cuisines (les ateliers) et l’église.

Ensuite, fut révélé le symbolisme de l’église abbatiale.  Elle renferme le mystère du temps et de la lumière.  Le chœur, construit à l’Est, évoque la naissance du jour auquel répond, à l’Ouest, la porte de l’édifice signifiant la nuit.  Croisant cette ligne principale, le transept établit un lien entre l’abbaye et son cimetière (expression de la vie qui commence et qui s’éteint avec la mort).  Et au centre de cette croix, formée par ces deux vaisseaux se révèle un autre espace carré vide !

Aujourd’hui, plus que jamais, les symboles offerts par l’abbaye, nous invitent à considérer la prière (espace vide) comme un centre, reliant notre vie de famille à nos engagements extérieurs.  La prière se manifeste aussi comme le lien entre notre activité professionnelle et l’église qui lui donne son sens.

 

L’autre espace vide présent dans l’église abbatiale, donne signification à nos journées et à notre vie rythmée par le lever et le coucher du soleil, de la naissance à notre mort.

Ponctué par un pique-nique partagé au soleil, l’après-midi s’est prolongé par la récitation du chapelet en ses mystères glorieux et lumineux ! 

De retour à Sainte-Anne, la journée s’est terminée par la célébration festive de l’Eucharistie

Gratitude exprimée à notre guide, Monsieur Thierry RENAULD, mille mercis aux catéchistes et secrétaires qui ont préparé ce grand moment, merci aux parents et aux enfants qui ont soutenu cette belle initiative !

Prochaine rencontre de la catéchèse : dimanche 15 mai !

famille ukraine

Print Friendly, PDF & Email

DEMANDE DE LOGEMENT POUR UNE FAMILLE uKRAINIENNE
Mon fils DENEUBOURG Geoffrey héberge temporairement une sympathique famille ukrainienne
composée de 5 personnes : papa, maman et leurs 3 filles (16 ans, 14 ans et 4 ans).
Monsieur est maçon, a reçu son permis de travail et, comprenant le roumain, il a des vues sur un
travail à Bruxelles où des ouvriers dans le secteur de la construction sont demandés.
Mais, partant à l’étranger après le 15 mai, mon fils cherche une chouette famille pour prendre le relais.
Le but final est de leur trouver un appartement en location (probablement avec une aide pécuniaire
complémentaire à leurs revenus).
Pour contacter mon fils : Deneubourg Geoffrey : 0478 54 78 82
Merci d’avance pour l’aide que vous pourrez apporter.
Muriel DENEUBOURG

cela c'est passé

Print Friendly, PDF & Email

Ce lundi 28 mars à 20h., la petite église Sainte-Anne a ouvert ses portes sur la quatrième conférence proposée par le Carême.

« Les chrétiens et le défi migratoire.  Réflexions à la lumière des Ecritures ».

Notre conférencier nous a aidés à porter un regard sur la situation actuelle que vivent nos pays en regard de l’immigration. Ce phénomène apparaît après la guerre lors des golden sixties pour se généraliser dans les années qui suivront (réfugiés climatiques, réfugiés politiques).

En outre, les Ecritures nous font découvrir un lien entre la foi et le déplacement.  Tout se passe comme si nous étions comme « des étrangers » sur cette terre, mais aussi conviés à réserver bon accueil à l’immigré, le Christ devenant présent en ces personnes fragilisées : « J’étais un étranger et vous m’avez accueilli ! » Matthieu 25,35

Dans les semaines qui vont suivre, nous proposerons des notes et un lien internet permettant de visualiser les grands moments de ces quatre conférences.  Merci à Monsieur Vincent Van Gulck pour ce brillant exposé.  Nous quittons ces quatre moments de rencontre avec le sentiment serein d’avoir contribué à construire nos communautés.